LIMAMETTI.COM- Rien ne va plus entre certains Organismes internationaux établis au Sénégal et leurs travailleurs locaux.
LIMAMETTI.COM- Rien ne va plus entre certains Organismes internationaux établis au Sénégal et leurs travailleurs locaux.

LIMAMETTI.COM- Rien ne va plus entre certains Organismes internationaux établis au Sénégal et leurs travailleurs locaux.

C’est le cas de l’organisation International pour les migrations où, certains agents ont décidé de monter au créneau au saisissant leur directeur régional pour fustiger les écarts entre les salaires des agents locaux et ceux des internationaux. Selon une source, cette disproportion entre les émoluments s’explique par le fait que, pour les fonctionnaires internationaux, les salaires sont fixés sur la base d’une enquête sur le niveau de vie du Sénégal où ils sont affectés.

Les apparences sont souvent trompeuses. Alors que beaucoup de Sénégalais rêvent de travailler pour les organismes et les firmes internationaux, ils ignorent le plus souvent qu’ils ne seront pas traités de la même manière que les agents venant de l’étranger. Cette année, le personnel de l’Oim a été particulièrement affecté par la crise de la Covid à cause des restrictions budgétaires. C’est ainsi que de nombreux travailleurs sénégalais ont reçu une lettre de préavis mettant fin à leur contrat. Les plus chanceux ont vu leur contrat être réduit à un, deux, voire trois mois. Pire, aucune explication ne leur a été fournie. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé de saisir, à travers une demande d’explication et de dénonciation, le directeur régional de l’Organisation onusienne. Ils dénoncent notamment la suppression de postes locaux, au moment où ils assistent à une augmentation du nombre de staffs internationaux. Le comble est que ces travailleurs sénégalais ne bénéficient pas du même traitement salarial que leurs collègues étrangers.

Cette inégalité dans le traitement salarial entre agents de nationalité sénégalaise et travailleurs d’origine étrangère qui travaillent pour des entreprises ou Organismes internationaux trouve son explication dans le Code du travail Sénégalais. Le principe est qu’il y a des gens qui sont recrutés au niveau international, même s’ils peuvent être parfois affectés dans leurs pays.

C’est ce qu’on appelle des fonctionnaires recrutés au niveau international. Il y a aussi des fonctionnaires recrutés au niveau national. Mais ces derniers n’ont pas les mêmes types de grades. Les grades de ceux recrutés au niveau international sont précédés par un P et les autres c’est G comme services généraux ou No comme National Office. Pour les fonctionnaires internationaux, les salaires sont fixés sur la base d’une enquête des niveaux de vie des pays où ils sont affectés. Or, pour les nationaux, c’est une enquête sur les salaires qui sont payés dans le pays. On fait une enquête pour fixer le salaire du fonctionnaire national.