}
Accueil Faits divers Insolite ! Un tôlier se présente à la police comme un policier en service et se fait arrêter
Insolite ! Un tôlier se présente à la police comme un policier en service et se fait arrêter

Insolite ! Un tôlier se présente à la police comme un policier en service et se fait arrêter

pour Fatima Diallo

Interpellé par les éléments de la brigade de recherches des Parcelles Assainies, au cours d’une descente inopinée dans différents débits de boisson, Moustapha Gomis s’est présenté comme étant un policier en service au commissariat de Rebeuss. Il a agit de la sorte pour sauver une dame que les policiers avaient déjà embarquée pour défaut de papiers.

En voulant sauver une dame pour défaut de papiers, Moustapha Gomis s’est enfoncé lui-même. Voulant faire preuve de galanterie après l’arrestation d’une dame qui était en sa compagnie dans un bar, il s’est présenté comme un policier en service au commissariat de Rebeuss. Manque de chance, il a été vite démasqué.

Le journal Le Témoin raconte les faits

D’après l’agent de police Mamadou Lamine Khouma, lors de leur descente dans un bar vers les coups de 03 heures du matin, ils ont interpellé une dame pour contrôle d’identité. Hélas, elle ne détenait par-devers elle aucune pièce lui permettant de circuler à cette heure tardive de la nuit. C’est alors qu’elle a été embarquée dans le véhicule de police. Sur ces entrefaites, le sieur Moustapha Gomis s’est présenté aux hommes de loi en faisant valoir son statut de policier en service au commissariat de Rebeuss.

Soumis à l’épreuve de quelques questions, il a été vite démasqué avant de rejoindre celle qu’il voulait tirer d’affaire dans le véhicule de la police.

Face aux vrais policiers, le compagnon galant ne pouvait que reconnaitre les faits qui lui sont reprochés.

« Je me suis présenté comme étant un policier, mais je leur ai bien précisé que je collabore juste avec les agents du commissariat de Rebeuss dans le cadre de mon métier de tôlier et ils requièrent souvent mes services. C’est pour cela que je me suis présenté comme étant un policier. Je ressentais beaucoup de pitié pour la dame et j’ai voulu la sauver. Je regrette mon acte. C’est au moment où j’ai été embarqué dans le véhicule de police, que j’ai mesuré la gravité de mon acte », s’est-il gauchement défendu, selon le journal.

Dans ma meme carégorie