Le Président Macky Sall a reçu  en visite officielle, le Premier ministre canadien Justin Trudeau du 11 au 13 février 2020. À travers une note de cadrage parvenue hier à la rédaction, le Bureau d’information gouvernementale (Big) précise que «cette visite vient consolider les relations de coopération multiformes entre le Sénégal et le Canada. Elle intervient dans un contexte particulier, car l’année 2020 est déclarée «année du Canada au Sénégal»».

Saluant une coopération multilatérale active, en vigueur depuis 1962, le Big ajoute que les deux pays ont construit un partenariat dynamique et multiforme aussi bien à l’échelon fédéral qu’à l’échelle des provinces, avec le Québec en tête de pont. Si l’éducation (70% de l’aide canadienne avec pour cibles les enfants et les jeunes), la formation professionnelle et l’autonomisation des femmes et des jeunes restent toujours les domaines prioritaires de l’aide canadienne au développement, il y a lieu de se féliciter de la présence de plus en plus marquée d’entreprises canadiennes au Sénégal, ajoute la même source.

Estimée à 1,3 milliard de dollars canadiens (environ 452.162.647.000 Cfa) depuis 1962, l’aide publique au développement octroyée au Sénégal par le Canada a significativement contribué aux efforts de lutte contre la pauvreté dans notre pays.

Entre 2017 et 2018, cette aide a atteint 87,82 millions de dollars canadiens (environ 39.708.923.000 Cfa), faisant du Canada le troisième bailleur de fonds bilatéral pour le Sénégal qui en est le premier bénéficiaire en Afrique de l’Ouest.

La même source laisse entendre que les relations économiques entre le Sénégal et le Canada offrent un potentiel intéressant de croissance, notamment dans les secteurs des mines, de l’agriculture, du pétrole, du gaz, des énergies propres et du numérique. Le bureau d’information gouvernementale d’assurer, à ce propos, que grâce au cadre attractif mis en place par le gouvernement du Sénégal, une soixantaine de compagnies canadiennes sont aujourd’hui actives dans les domaines stratégiques de notre économie à l’instar du secteur minier.

Lire aussi l’article : Légalisation ;borom niary tour yi : Les détails de la rencontre entre Macky Sall et Justin Trudeau

Les échanges commerciaux entre les deux pays s’établissaient à 60,7 millions $ canadiens en 2018 (environ 27.282.405.722 Cfa). Les entreprises canadiennes occupent une place stratégique dans différents secteurs, particulièrement le secteur aurifère. En 2020, les investissements canadiens au Sénégal dépasseront le milliard de dollars canadiens (environ 449.463.026.725 Cfa) relève le document.

Crédit photo- Présidence