LIMAMETTI. COM – Voici une contribution (Témoignage) de l’ONG JAMRA sur Serigne Babacar Sy Mansour.

Un digne continuateur de l’œuvre de l’honorable fondateur de la Voie Tijanite, Cheikhouna Ahmada Tijany, à travers les éminentes icônes d’une lignée de Grands Maîtres du Soufisme Rédempteur (Mouhamad Qaly, Cheikh Oumar Foutiyou Tall, Alpha Mayoro Wélé, Cheikh Seydil Haj Malick Sy), qui se sont évertués, à travers les âges, à transmettre à la Postérité ce Précieux Bijou dont les origines lointaines remontent à cette incarnation de la Miséricorde Divine, qu’est le Messager d’Allah (psl).

Lequel est apparu (à l’état de veille) à Cheikhouna Ahmada Tijany, alors âgé de 46 ans, en 1781, lors d’une retraite mystique, pour lui enjoindre (ndiguël) d’abandonner toute affiliation spirituelle antérieure pour désormais considérer le Messager d’Allah (psl) comme son intercesseur, et celui de ses talibés, auprès d’Allah.

Les différents dépositaires du “Qilaafa” de la “Hadaratul Malikiya” se seront acquittés avec noblesse de leur sacerdoce, en tant que porte-drapeau de la Tijaniya. La Ville Sainte de Tivaouane se sera toujours montrée digne de cet héritage spirituel, en portant toujours plus haut ce précieux flambeau légué par Maodo. Lequel aura réussi à faire de cette Cité Bénie le Centre de rayonnement spirituel et culturelle de la Tidjaniya, au Sénégal et dans la sous-région.

Humble, courtois mais véridique, digne continuateur de l’œuvre de Maodo Malick Sy, homme de Dialogue et de Consensus, Serigne Babacar Sy Mansour “Yalna fi yag té and ak wër”.

JAMRA

A lire aussi: Khalifat de Tivaouane : Al Amine avait choisi…(S’ouvre dans un nouvel onglet