Sous le visage d’un ange est un magnifique roman qui trace l’itinéraire d’une fille, Allyn qui a subi des sévices qui ont complétement dénaturé sa personne ? Pourquoi cet angle d’écriture. Une jeune fille de votre âge traiter d’un thème aussi sensible, qu’elle est la motivation ?

Cette question a été posée à la jeune dame lors d’un entretien. Mais selon sa réponse limametti.com a su dénicher le secret d’une fille assez bizarre dans ses ecrits.

Sous le visage d’un ange est le miroir de mon inconscient, de mon expérience de vie et de culture. Il est le résultat de mon langage intérieur et mon mode d’expression « naturel » (si on l’on peut parler ainsi) pour véhiculer mes émotions. Il est donc logique qu’il reflète une certaine pudeur, inhérente à notre éducation traditionnelle sénégalaise. J’ai intériorisé, à mon insu, qu’il y a des choses qu’on ne dit pas, qu’on ne fait pas, qu’on garde pour soi. Mais cela ne signifie pas qu’un langage plus cru m’aurait choquée ou rebutée. Bien entendu, une telle appréciation es relative. Mais chaque époque et surtout chaque transition d’époques apporte son lot de surprises et je ne serais pas étonnée de voir apparaître dans notre littérature, plus de libertés et de délies”  a souligne l’auteure dans l’entretien avant de préciser que :” “Je me sens habitée par l’esprit de plusieurs personnages”, les derniers déclarations de Diary Sow