LIMAMETTI.COM – Joe Biden a été élu président des États-Unis d’Amérique. Il l’emporte face à Donald Trump et met fin à une séquence politique inédite qui a secoué l’Amérique et le monde.

Après quatre jours de suspense, l’ancien vice-président de Barack Obama a, selon les projections des grands médias, franchi le seuil « magique » de 270 grands électeurs.

Il a immédiatement promis d’être le président « de tous les Américains ». « Il est temps de laisser derrière nous la colère et la rhétorique enflammée et de nous rassembler », a-t-il tweeté.

Donald Trump, qui briguait un second mandat de quatre ans, n’a, à ce stade, pas reconnu sa défaite. Pire : dans un tweet rageur écrit en lettres capitales, il encore revendiqué une victoire qui lui aurait été volée.

L’annonce de la consécration de Joe Biden, âgé de 77 ans, a provoqué des scènes de liesse à travers les États-Unis.

À Washington, sous un soleil quasiment estival, des milliers de personnes affluaient vers la Maison-Blanche et le Black Lives Matter Plaza, une partie de l’artère menant à la résidence présidentielle renommée au printemps dernier pour dénoncer les violences policières contre les Africains-Américains.

À lire aussi – Macky Sall présente ses Condoléances aux familles des jeunes et se fait lyncher sur la toile