Kaolack : Macky Sall menace les malfrats qui ont blessé les Chinois

Sur la route de Gossas, précisément dans la commune de Mbadakhoune, un groupe armé s’est attaqué à des opérateurs Chinois dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 janvier dernier. Pendant leur forfait, ils ont blessé quatre Chinois et deux gardiens avant d’emporter la somme de 2 millions de francs Cfa.

A LIRE AUSSI : VIDEO. Victime de cambriolage, un international sénégalais raconte les faits

Le président de la République Macky Sall s’est prononcé sur cette attaque en menaçant. « Je voudrais condamner ferment l’agression dont ont été victimes dans la région de Kaolack des citoyens chinois venus pour participer à la campagne de commercialisation de l’arachide. L’Etat ne saurait accepter de tels écarts.Les ressortissants chinois n’ont fait aucun mal. Ils participent à la campagne arachidière. Sans leur présence, la situation aurait été catastrophique l’année dernière. Mes instructions sont extrêmement claires sur ce sujet », déclare le Chef de l’Etat.