Les Lions ont des chances de ramener des médailles du Yaoundé (Cameroun)où se déroulent les championnats d’Afrique de Karaté (29 mai au 6 juin).

Ce n’est pas parce qu’il y a un nouveau bureau (Mouhamed El Moctar Diop et Cie) qu’il ne faut pas avoir des ambitions. Il faut que les gosses se battent. Et pour ces joutes, c’est une équipe qui a fière allure»,a commenté Senseï Yatma Lo hier, 24h après le départ de la délégation sénégalaise à Yaoundé, au Cameroun,pour les besoins des championnats d’Afrique de Karaté (29 mai – 6 juin).

Pour le chargé de communication de la Fédération sénégalaise de Karaté, les combattants se sentent concernés parle projet fédéral.

« Ils n’ont jamais cessé de s’entrainer dans leurs clubs et le nouveau bureau est venu relancer la machine. Ce qui fait que la mayonnaise a bien pris. Le ministère des Sports a aussi apporté un plus. Avant, c’était plus difficile. Cette fois-ci, ils ont reçu les équipements à temps », constate-t-il.

Parlant du groupe de performance, il présente Maguette Seck comme une combattante très teigneuse. Idem pour Abdou Lahat Cissé, qui vient de Besançon, en France, d’Abdourahmane Sène et de Mouhamed Diagne. Il y a également Mame Fatou Thiaw, la seule sénégalaise médaillée d’or aux Jeux Africains 2015. Yatma Lo estime que ce tournoi lui servira de préparation aux Jeux Mondiaux du mois de juillet.

« En compétition, on peutfait des contreperformances », relativise malgré tout Senseï Yatma Lô, ceinture noire 7ème Dan. Ces championnats d’Afrique sont doublés du championnat junior. Mais le Sénégal n’a pu présenter une équipe dans cette catégorie.