Kékendo/Ndefleng à l'UCAD : la victime et le présumé meurtrier ne sont pas des étudiants

Dans la nuit du 25 au 26 mars dernier, Ismaëla Gaoussou Diémé a été victime d’un vi0lent affrontement entre membres de Kékendo et Ndefleng, à l’UCAD. Selon ThieyDakar, M. Diémé a finalement rendu l’âme.

Le jeune homme de 27 ans qui a décroché le baccalauréat série L2 en 2013, s’est inscrit à la faculté de Droit de l’UCAD au mois de Mars 2014. Avant de se réinscrire, en juin 2015. Depuis cette date (juin 2015) il ne s’est plus inscrit à un cours.

Ismaëla Gaoussou Diémé continuait même à loger au campus social bien qu’il ait perdu son statut d’étudiant (depuis 6 ans), du fait sans doute de la solidarité de ces groupes d’influences comme le Kekendo, qui jouissent de certaines faveurs.

Son présumé meurtrier a été bien identifié par la police. Il s’agit de A. Ndiaye qui ne serait pas un étudiant.