Le maire de Dakar

Depuis sa cellule à Reubess, le maire de Dakar s’adresse encore à ses compatriotes, vie une lettre que nous publions in extenso.

Khalifa Sall dit, entre autres extraits : « notre pays figure désormais dans la liste peu glorieuse des pays où les gouvernants, arrivés au pouvoir à la suite d’une alternance exemplaire, remettent en cause les acquis démocratiques au risque de faire régresser le modèle. Le pouvoir a usé de fraudes pour une victoire usurpée ».

Le maire de Dakar précise aussi pour rassurer ses partisans : « j’ai choisi de servir mon pays quel que soit le prix à payer ».

La lettre de Khalifa Sall

Comments are closed.