A Diourbel vers 1915, naquit celui qui plus tard allait devenir le 5ème Khalife de Serigne Touba. Sa modestie sans égale, sa générosité, son désintéressement pour ce bas monde et sa pitié lui valurent au delà même de la communauté mouride une estime notoire de toute la Ummah musulmane.

Grand producteur, il a réalisé un énorme projet agricole (Khelcom) sur une surface de 45000 ha. Il reprit de nombreux travaux de rénovations aussi bien internes qu’externes de la mosquée et la construction de l’université islamique qu’avait entamée son frère et aîné Serigne Abdoul Ahad MBACKE.Il met en plan de viabilisation de terrains d’environ 100 000 parcelles et un réseau d’électrification de la ville. De même une canalisation a été effectuée pour une meilleure évacuation des eaux de pluie