Accueil Société La bamboula continue sur le foncier, plus de 280.000 hectares octroyés encore à des étrangers