Rouvrant ce jeudi matin la requête introduite par l’inspecteur des impôts et des domaines pour contester la décision de sa radiation de la fonction publique, la chambre administrative de la Cour suprême a débouté le député.

Le leader du Pastef, Ousmane Sonko a été révoqué de l’administration sénégalaise, par décret présidentiel numéro 22016-1239 pris le 26 août 2016. Il conserve ses droits à la pension de retraite mais a été radié « pour manquement à l’obligation de discrétion professionnelle ».