Accueil Société La Poste : la mal gouvernance chronique et l’impunité dénoncées

La Poste : la mal gouvernance chronique et l’impunité dénoncées

pour Aminata Diallo
8 vues

A la société nationale La Poste, les travailleurs ont porté des brassards rouges ce matin. Une manifestation symbolique pour le syndicat national des travailleurs de la poste et de la télécommunication pour dénoncer “la mal gouvernance chronique et l’impunité”.

En effet, depuis 15 ans aucun corps de contrôle de l’Etat n’a mis les pieds dans la structure. En sus, l’Etat doit 50 milliards à la société la Poste. Les travailleurs annoncent une marche. Oumar Abdou Diouf, secrétaire administratif porte la parole du syndicat déclare : « sur le plan interne, la difficulté principale est liée par la mal gouvernance qui a conduit à la poste à certaines difficultés, notamment un déficit d’exploitation qui, chaque année, se creuse davantage. Depuis plus de 15 ans, aucun corps de contrôle de l’Etat n’est venu contrôler la finance de la poste ».

La Direction dément les accusations

Le porte-parole, de la direction de la société nationale La Poste, balaie d’un revers de main les accusations des travailleurs. “On parle de mal gouvernance mais il n’y en a pas. Aujourd’hui, les salaires sont payés à temps, même les avances de la Tabaski ont été versées. Et depuis l’avènement du Dg, il n y a jamais eu de retard de salaires. La mal gouvernance se situe à quel niveau ?”, s’interroge Marc Sylva. Avant de poursuivre : “je pense qu’il y a d’autres ambitions qui soustendent ce mouvement. Il ne cherche pas dans l’institutionnel, mais dans la politique. Je n’en sais rien, je vais ne pas avancer des choses que je ne maîtrise pas”.

Dans ma meme carégorie