la-reaction-surprenante-de-thierno-bocoum-sur-limage-du-president-macky-sall-jouant-au-ludo-avec-ses-enfants
la-reaction-surprenante-de-thierno-bocoum-sur-limage-du-president-macky-sall-jouant-au-ludo-avec-ses-enfants

Ces fameuses photos du président Macky Sall en train de jouer au Ludo avec sa famille a attiré l’attention de tous les sénégalais. Une image avec plusieurs significations ! Voici la réaction de Thierno Bocoum :

L’image du président Macky Sall, jouant au Ludo avec ses enfants, je la trouve magnifique.

C’est l’une des plus belles images que j’ai vues de la famille présidentielle.

Ils ne jouent ni au billard ni au golf, ils jouent au Ludo. Un jeu accessible à presque toutes les familles sénégalaises. Ils sont en plus habillés de manière sobre et décontractée, dans un espace dépoussiéré d’un luxe ambiant.

A lire aussi : Dernière minute ! Covid-19 : L’identité du cas suspect décédé révélée

C’est un exemple de cohésion familiale que tout parent gagnerait à instaurer dans sa famille. Tout enfant en demande. C’est aussi cela le rôle d’un parent au-delà de toute contingence.

Est-ce que le contexte y sied ? Oui il y sied parfaitement. Le restez chez soi pour ceux qui le peuvent doit avoir un contenu humain et non dramatique. Que l’on soit pauvre ou riche, malade ou bien portant, le chez soi doit être un lieu de symbiose familiale, même si c’est plus facile pour certains que pour d’autres.

La souffrance par exemple, peut rendre difficile une telle atmosphère mais la souffrance n’est pas forcément le fruit de la pauvreté.

On peut souffrir de faim comme on peut souffrir de stress, de maladie, de mal-être. La souffrance n’est le monopole de personne et aucune souffrance n’est plus légitime que l’autre. Tout est une question de ressenti. Des riches se suicident au moment où des pauvres s’éclatent de joie.
Des bien-portants tombent malades au moment où des malades guérissent.
La souffrance est multiforme. Elle ne devrait, cependant, s’accentuer par la vue de la joie de l’autre encore moins par l’observation d’une cohésion familiale quelconque. A chacun son destin.

Le plus important est quand nous, parents, mettons le nez dehors, que nos différentes tâches envers nos prochains soient accomplies convenablement.

A lire aussi : VIDEO. Traitée de “Caga” Sophie Gueye “humilie” Père Mbaye Ngoné en direct

Le président de la République doit alors savoir, à partir de ce moment, que le peuple l’attend sur des questions brûlantes.

Aujourd’hui il est urgent d’évaluer la stratégie gouvernementale de lutte contre le COVID-19 et de chercher les voies et moyens de reprendre les activités économiques dans notre pays.

La courbe du virus en Afrique n’est pas la même ailleurs. Et les aides ne parviennent pas à atteindre les véritables impactés.

Nous risquons de faire face à une crise sociale et humanitaire sans précédent. Nos propositions de sortie de crise ont été plusieurs fois renouvelées ici sur cette page et ailleurs dans les médias.

Il est temps d’AGIR avant que cela ne soit trop tard.

Thierno Bocoum