}
Accueil News La réponse salée et inattendue de Charlotte Seck à la lettre de Dr Falla Paye
La réponse salée et inattendue de Charlotte Seck à la lettre de Dr Falla Paye

La réponse salée et inattendue de Charlotte Seck à la lettre de Dr Falla Paye

pour Fatima Diallo

Toutes nos condoléances pour le décès de vos enfants, votre peine doit être immense mais si vous réussissez à avoir une seule minute de lucidité ! Lisez bien ceci et ne laissez personne, vous culpabiliser !

Et ne laissez pas la lettre du meurtrier de vos enfants vous culpabiliser ! Notre texte est long mais il est important que docteur Diagne que vous ayez conscience que ce dernier acte cruel et monstrueux n’est qu’une violence faite aux femmes supplémentaires ! À toutes les femmes, réveillez-vous !

Falla, page 2 de ta lettre, tu dis à Awa Diagne « je t’ai fabriqué de toute pièce » puis page 7, tu redis à Awa Diagne : « tu as passé toute ta vie à t’occuper de ton travail, de tes études, de ta carrière » !
Ça suffit pour tout comprendre : Elle est gynécologue.

Tu ne l’as pas fabriqué, tu n’as passé ses examens pour devenir docteur à sa place, tu n’as pas passé ses années d’études et d’internat en médecine à sa place ! Elle s’est fabriquée toute seule avec sa détermination, son intelligence et son envie de réussir pour s’occuper de ses parents, de ses frères et sœurs !

Elle a le droit de vouloir sortir ses parents de la misère dont tu parles car ils lui ont donné la vie et courageuse comme Docteur Awa Diagne est, ils lui ont aussi appris les valeurs du travail, de la persévérance et de la solidarité familiale!
Falla Paye tu es un monstre qui n’a pas dû supporter l’ambition et le fait de voir sa femme gravir les échelons de sa carrière !
Vos histoires intimes ne regardent que vous et si tu pensais l’humilier une dernière fois avec ton torchon de lettre saches que le seul humilié ici c’est toi, le meurtrier de tes propres enfants !

Quel lâche ! Une honte ! Un déserteur qui n’a pas dû supporter de voir son épouse prendre son envol et briller ! Un jaloux ! Quelle cruauté ! Plutôt mourir que de voir son ex épouse heureuse et accomplie !

Tu te crois gagnant parce que tu as tué tes propres enfants ! Elle est en vie Awa Diagne et nous prions Allah pour qu’elle guérisse de ce drame ignoble que tu lui fais vivre, pour bien te faire rager de colère depuis le fin fond de l’enfer, nous espérons qu’elle deviendra la meilleure gynécologue du Sénégal ou de l’Afrique, qu’elle gagnera des prix qui récompenseront son excellence, sa résilience et que le monde entier applaudira sa bravoure, son courage d’avoir survécu à cette triste situation, nous sommes de tout cœur avec elle, nous l’aiderons, nous la soutiendrons, nous la défendrons contre tous les hommes de ton genre qui oseront la culpabiliser sur les réseaux sociaux, dans la société ou nulle part ailleurs.
Nous espérons qu’elle sera soutenue par un mari différent de ta trempe calomniateur, diffamateur, rageur, complexé, rancunier, avare, vil et menteur mais bien le plus doux des époux , sincère, croyant, dévoué, respectueux, affectueux qui existe pendant que toi Falla Paye,
tu crames dans la HUTAMAH qu’Allah a réservé aux gens comme toi ! Tu as tué tes enfants parce que ta femme est devenue une gynécologue accomplie et oser fuir les violences conjugales alors que quand tu l’as connu elle était tout juste au début de sa carrière et gagnant moins d’argent que toi !

Elle a le droit de te quitter, ta lettre en dis long sur toi ! Quel enfer de partager un quotidien marital avec un homme aussi rancunier et pédant ! Quelle horreur ! Falla, ton propre entourage témoigne contre toi : tu as oublié de dire dans ta lettre : que tu battais ta femme et que tes amis à toi venais vous séparer ! Tu as oublié de dire que tu tue tes enfants car tu sais qu’elle ne peut plus en avoir probablement d’autres mais nous disons cela en sachant que rien n’est impossible Allah Subhana wa tallah mais il est juste important de relever tes incohérences et tes mensonges.

Le diable que tu es doit être présenté dans sa vraie nature car il est bien entendu hors de question que l’on te laisse te victimiser alors que tu frappais ta femme : donc tes « je n’ai rien dit »… et tes lamentions reçois les en pleine figure depuis les flammes de l’enfer car si Allah est le dieu juste que nous connaissons tous : tu vas payer cher ! La sourate 104 est dédiée aux gens de ton espère !

Tu décris dans ta bien longue lettre les défauts de ta femme, mais ton acte nous montre que tu ne respecte même pas tes engagements !

Oui ! En tant que médecin tu pas prêté ce serment qui est le serment d’Hippocrate : « Je ne provoquerai jamais la mort délibérément…. »

« Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité… Je ne tromperai jamais leur confiance et n’exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences…

Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire… Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément…. J’apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu’à leurs familles dans l’adversité.
Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque.”

Malgré cela tu as donné la mort à tes trois enfants, tu es leur père certes mais tu ne les a pas porté pendant 9 mois, tu n’as pas accouché d’eux dans la douleur, tu les a pas allaité mais même en sachant tout cela tu te vantes d’avoir payé leur scolarité et les habits.

Tu trouves qu’en t’occupant de tes enfants, tu fais une faveur à ta femme ! Mais quel genre d’homme es-tu ? Rien d’étonnant que tu les ai tué facilement car pour toi et en se basant sur ta lettre, tes enfants ne sont qu’une extension de ta femme et non tes descendants, tes trésors, tes responsabilités, chacun d’entre eux est un temple que tu devais garder au prix de ta vie mais tu as lamentablement trahi Allah Azawajal alors que des milliers d’homme rêvent d’être père sans avoir cette bénédiction !

Dans ma meme carégorie