}
Accueil Politique Lancement de la coalition Wally Sénégal : Les Wade éclipsent leurs alliés

Lancement de la coalition Wally Sénégal : Les Wade éclipsent leurs alliés

pour Aminata Diallo

Les Wade (Me Abdoulaye et Karim) sont les maîtres à penser de la formation libérale. Hier, lors du lancement de la grande coalition Wàllu Sénégal, leurs noms ont tellement résonné dans la salle que cela avait fini par éclipser leurs nouveaux alliés pour les prochaines élections locales.

En réalité, l’âme du Parti Démocratique Sénégalais (Pds), ce sont les Wade. Me Abdoulaye Wade et son fils Karim sont les maîtres à penser du parti libéral. Alors que le père et son fils se trouvent respectivement à Paris (France) et Doha (Qatar), leur influence est grande dans la gestion du parti. Hier, lors de la cérémonie de lancement de la grande coalition Wàllu Sénégal dont la locomotive est le Pds, l’assistance a eu droit à une tribune spéciale offerte aux deux hommes. Ils ont été les absents les plus présents à la Place du Souvenir. D’ailleurs, le choix du lieu pour lancer la coalition n’est pas fortuit. C’est une manière pour les libéraux et leurs alliés de rendre hommage à l’ancien président de la République qui a érigé cet édifice. En effet, la cérémonie était relativement calme jusqu’à l’annonce de Mayoro Faye au présidium pour prendre la parole au nom du Pds. C’est à ce moment que les bruits ont retenti dans la salle.

L’aura de Me Wade a resurgi immédiatement dans les cœurs des militants du Pds. Pour couronner le tout, Assane Ba, secrétaire national chargé de la mobilisation et de la propagande du Pds, a convoqué l’histoire. « Il y a une tradition propre au Pds. A chaque fois que le Président Wade prend la parole, il est précédé par son griot. Alors nous introduisons son griot», a déclaré Monsieur Ba.

Ce qui a fait monter l’ambiance dans la salle où les militants, sympathisants et responsables du Pds étaient en extase. Ensemble, ils entonnaient «Goor gui, Goor gui» avant de scander le nom de Karim Wade. Pendant ce temps, le griot se remplit les poches. Sentant certainement que leurs nouveaux alliés sont quelque peu gênés, la député Woré Gana Sarr a repris les choses en mains. Billets à la main, elle a présenté Mamadou Diop Decroix et Pape Diop comme des proches de Wade, Abdoul Mbaye comme un fils de Wade et le coordonnateur de la coalition Jotna, Dr Abdoulaye Niane comme un fils d’un ancien proche collaborateur de Wade. La «rectification» terminée, la députée libérale a arrosé de bil- lets de banque le griot de Wade.

Abou SY/LAS/LIMAMETTI

Dans ma meme carégorie