Arrêté il y a quelques jours pour désertion, le capitaine Mamadou Dièye a été libéré. D’après un communiqué de l’Armée publié par iGfm, le capitaine Dièye a été finalement radié de le Grande muette.

La décision, indique la même source, a été prise par le Conseil d’enquête, qui s’est réuni le 23 avril dernier.

Le mis en cause “est versé dans les réserves comme soldat” et il “est susceptible d’être traduit comme tout déserteur, devant les juridictions ordinaires à formation spéciale pour désertion à l’intérieur en temps de paix selon l’article 17 de la loi suscitée”, informe le communiqué que nous publions in extenso (voir photo).