Cheikh Ndiaye, un quinquagénaire, a comparu hier devant la barre des flagrants délits de Dakar pour vol d’ordinateur portable.

Le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Ce jour-là, il était parti à la Sonatel pour rencontrer un sponsor. A son retour, il est entré dans un immeuble en face de la Sonatel. Il entre dans un bureau et tombe sur un ordinateur qu’il vole.

Cheikh Ndiaye dit ignorer ce qui l’a poussé à prendre l’ordinateur. A la barre, il a regretté son acte. Le plaignant, M. Basse, indique que c’est à l’heure de la pause que le mis en cause est entré dans son bureau. Il a été interpellé par son collègue.

A l’en croire, c’est la quatrième fois qu’ils sont victimes de vol d’ordinateurs. Le Parquet a requis l’application de la loi. Quant à la défense, elle a plaidé la clémence. Le prévenu est condamné à 45 jours avec sursis.