LIMAMETTI.COM – (Dakar) Du fait de la montée des eaux du fleuve Sénégal, plusieurs populations et leurs demeures sont menacées à Matam. Le gouverneur de la région ne cache pas ses craintes.

Le fleuve Sénégal a dépassé sa côte d’alerte. Et certaines maisons sont déjà touchées par le débordement du cours d’eau. Le gouverneur de la région, Mouhamadou Mar Watt a fait un tour dans ces zones pour s’enquérir de la situation. Il ne cache pas ses inquiétudes.

«On a atteint la côte d’alerte. On est à une hauteur d’eau de 8,08 mètres. C’est vous dire donc que la crainte est grande. On craint que cette crue soit à l’origine d’inondations», a indiqué Mouhamadou Moctar Wade.

En effet, plusieurs localités sont menacées. Et les voies de circulations commencent à être éprouvées.

«La montée des eaux menace certains villages. Dans un des quartiers de la commune de Matam, des maisons commencent à avoir des difficultés. Sur la piste du Daandé Mayo aussi, certaines parties sont détériorées», ajoute le représentant de l’Etat. Il indique qu’avec les pompiers et Ageroute, ils essaient de soulager les populations.

IGFM