LIMAMETTI.COM- Les personnes arrêtées dans le cadre de l’affaire Sonko vont commencer à faire face au juge du premier cabinet à partir de lundi.

C’est au début de la semaine prochaine que le premier cabinet démarrera les interrogatoires séparées des personnes arrêtées dans le cadre de l’affaire Sonko.

“Ce 22 Mars 2021 sera donné au pas de charge le top départ des interrogatoires séparés de tous ces prisonniers politiques devant le même cabinet d’instruction, le premier cabinet pour ne pas le nommer, devant lequel ils avaient été inculpés”, a informé l’avocat Me Khoureychi Bâ.

Parmi ces détenus, il y a  Assane Diouf, Guy Marius Sagna et Amadou Clédor Sène qui «avaient été cueillis dans leurs domiciles respectifs par les limiers de la Dic et envoyés plus tard en prison.» Ils avaient été inculpées pour organisation d’un mouvement insurrectionnel, provocation à la commission de crimes et délits et association de malfaiteurs.