LIMAMETTI.COM – Si nos autorités s’intéressent tant aux gazelles oryx, ce n’est pas du tout fortuit. Il s’agit purement et simplement d’une histoire de gros sous. 
 
Selon des sources de Walf Quotidien, il n’est pas exclu que les bénéficiaires les revendent dans le Golfe où certains richissimes hommes d’affaires aiment la compagnie de ces animaux.
 
En effet, révèle encore le journal, dans un pays du Moyen-Orient bien connu, une gazelle oryx peut couter jusqu’à 327 millions FCFA dans le marché noir.
https://www.youtube.com/watch?v=Dmx__sk2fWQ