Un chocolat rose a été lancé sur le marché. En effet, c’est ce mardi 2 Octobre à Shanghaï que la présentation a été faite par la société Barry Callebaut.

Antoine de Saint-Affrique, PDG de la société suisse Barry Callebaut a qualifié la fabrication de ce chocolat rose d’innovation historique. Appelé le « Ruby » c’ est la quatrième couleur après le chocolat noir, le chocolat blanc et le chocolat au lait.
La composition du chocolat

Ce chocolat rose à l’exquis goût d’agrumes est composé de fèves de cacao additionnées à des extraits de fruits rouges. Totalement naturel, ce chocolat a été découvert suite à de longues recherches effectuées par le groupe suisse et la très cotée université Jacobs de Brême en Allemagne. L’université allemande porte le nom du fondateur de la célèbre marque de chocolat Jacobs qui est également fondateur de Barry Callebaut. Selon Antoine Saint-Affrique : « Le cacao est très complexe, avec 20 000 molécules et composants, nous avons réussi à sélectionner et isoler les éléments d’une fève provenant essentiellement de Côte-d’Ivoire, du Brésil et d’Equateur ».

Le marché visé

Les concepteurs tiennent à préciser que ce n’est pas un nouveau chocolat mais tout simplement une nouvelle couleur de chocolat. Aussi, le marché chinois est-il visé. EN effet, le goût sucré salé de ce chocolat devrait ravir les chinois. Ce n’est donc pas fortuit que le lancement de Ruby se soit fait à Shanghaï. L’entreprise suisse a sécurisé le mode d’approvisionnement de ces fèves rigoureusement sélectionnées mais n’a pas sécurisé sa découverte pour permettre à l’industrie chocolatière d’y travailler.

Critiques faites

Comme tous les autres chocolats, il est reproché à Ruby d’être trop gras. Barry Callebaut précise cependant que l’ADN de ces fèves de cacao n’est pas altérée et que le nouveau chocolat rose n’est pas un OGM (Organisme Génétiquement Modifié).