LIMAMETTI.COM – Il a préféré l’honneur du Prophète Mouhamed (Psl) sur une distinction de la France. Amadou Tidiane Wone ne veut plus être élevé par Paris au rang d’officier de l’ordre de la légion d’honneur française. Il a donc démissionné de cette décoration et l’a fait savoir à travers un texte rendu public. Non sans préciser qu’il se tient à la disposition de l’ambassade de France au Sénégal pour la restitution de tous les insignes et l’attestation y afférente.

A lire aussi: Pourquoi Lamine Diack n’ira pas en prison

« Aujourd’hui, je ne me sens pas honoré de partager le même ordre que Samuel Paty pour des raisons profondes et sacrées. La défense de l’honneur du Prophète Mouhammad (PSL) passe, pour moi, bien avant la simple vanité d’une distinction temporelle. Musulman, je répète plusieurs fois par jour l’attestation selon laquelle : « Il n’y a de Dieu Qu’Allah et Mouhammad est son Messager», écrit-il sur Seneplus.

L’écrivain reconnait pourtant avoir toujours arboré avec fierté la rosette au revers de mon veston. Ce qu’il a longtemps considéré comme un symbole de fraternité et de liberté. Aujourd’hui, en démissionnant de cette distinction, le Sénégalais rappelle à la France qu’il est « musulman, africain et noir ».

L’ancien ministre de la Culture estime que l’enseignant Samuel Paty s’est montré indigne de sa mission en montrant cette caricature du Prophète Mouhamed à des jeunes élèves dont il est chargé de porter les esprits à maturité. Pour lui, le rôle de Paty était de préparer ces écoliers à vivre dans un monde multiracial et multiconfessionnel où chacun est libre de vivre dignement sa foi.

« Au nom de quelle idée de l’honneur avez-vous décidé de porter monsieur Paty à la dignité de récipiendaire des insignes de l’ordre de la Légion d’Honneur française ? », s’interroge-t-il.

Une question à laquelle il n’a pas mis du temps pour trouver une réponse. A son avis, il est évident que lui et Macron ne vivent pas dans le même monde.

Car lui musulman ainsi que ses 2 milliards de frères de religion se tournent 5 fois par jour vers la Kaaba pour exprimer leur soumission à Allah par des actes transmis par le Prophète Mouhamed. “De votre univers, vous nous prenez certainement pour des attardés ! Je ne vous dirai pas ce que nous pensons de vous. Car la tolérance religieuse est la marque de fabrique de la dernière religion révélée : l’Islam ».

A lire aussi: p£d0phil!e – Habibou Gueye enfoncé par une autre victime : “Dagn ma done teudé…”