Le mouvement Y En A Marre prépare sa liste pour aller aux élections législatives en juillet prochain. Selon le journal Walf Quotidien, depuis le mois de mars dernier, la bande à Thiaat et Fadel Barro a mis sur pied un mouvement dénommé Ifanan.
Dans un manifeste dont Walfadjiri a obtenu copie, Yen a marre décline ses ambitions et son programme. A savoir, un Sénégal « prospère, modèle de laïcité, de citoyenneté et de spiritualité, construit par ses enfants épanouis, où l’équité, la démocratie, les droits fondamentaux, les libertés et la dignité humaine sont préservés et promus ».
Dans sa mission, Ifanan, précise qu’il est un mouvement qui promeut une citoyenneté active et politiquement engagée. « Il est indépendant et non partisan, équidistant des partis politiques mais ouvert. Ifanan adopte dans toutes ses actions et ses prises de position, la réflexion stratégique la bataille des idées, une démarche participative et inclusive afin de bâtir des consensus forts et durables. Ifanan est une force sociale de proposition et de co-construction », indique le document signé par Fadel Barro, le coordonnateur, Moustapha Guèye alias Petit, maire de Sokone et porte parole du mouvement, Mamadou Lamine Dianté, ancien secrétaire général du Saems Cusems.
Le mouvement ambitionne « de mettre en œuvre des projets de transformation sociale et institutionnelle à ancrage politique, culturel, économique et environnemental ». Il a pour mission « de porter les citoyens au pouvoir et de remettre au travail les institutions ».