« L’élection présidentielle ne peut avoir lieu le 24 février« , a affirmé le professeur Amsatou Sow Sidibé qui était l’invité de Binta Dialla dans l’émission « Remue Ménage », sur la Rfm.

La présidente de » Car Leneen », Amsatou Sow Sidibé explique qu’elle doit être reportée parce que « mal organisée, désorganisée » où le pouvoir actuel s’ « est arrosé de toutes les possibilités et les chances« .

« Le conseil constitutionnel a recalé les candidats sur quelle base?« , s’interroge-t-elle, avant de répondre : « des doublons. C’est une catastrophe…! »

A en croire Mme Sidibé, la loi disait qu’un citoyen a le droit de ne signer qu’une seule fois pour un seul candidat. « Lorsqu’on signe deux fois, on est passible de sanctions pénales. Alors les sénégalais n’ont pas fait fi de cette disposition. Pratiquement, tous les sénégalais ont signé pour deux candidats ou plusieurs candidats parce qu’on leur remettait de l’argent« , a-t-elle regretté.

Selon toujours l’agrégée en sciences juridiques et politiques, le parrainage est une mauvaise loi. Et sa mise en oeuvre le montre en s’imposant à des acteurs politiques qui n’ont pas axé au fichier électoral et dont la plupart des militants n’ont pas reçu leurs cartes d’électeur parce qu’il y a deux poids deux mesures.

« Cette loi« , affirme-t-elle, « pose problème et peut être facteur d’instabilité dans le pays. C’est une loi de circonstance pour écarter certains candidats des joutes politiques. Elle doit être abrogée en l’écartant de l’échiquier juridique au Sénégal« .