1 milliard 600 millions F CFA de plus dans le Fonds de riposte et de résilience dit Force Covid-19, visant à atténuer l’impact économique de l’épidémie. La somme a été mobilisée par les élus locaux, apportant leur contribution dans l’effort de guerre national contre la pandémie.

Aliou Sall, le président de l’Association des maires du Sénégal (AMS), et ses collègues ont traduit leurs paroles en actes, respectant leur engagement pris devant le chef de l’État, Macky Sall, lors de l’audience que ce dernier leur avait accordée dans le cadre de la série d’audiences politiques et citoyennes, fin mars, au palais de la République.

Lire aussi l’article : Tahirou Sarr offre 1 milliard pour appuyer Force Covid 19 – Un blanchiment d’argent mal acquis ?

Ainsi, ils ont rencontré le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Gueye, dans les locaux du ministère, ce vendredi, 10 avril.

Selon le maire de Guédiawaye, cette enveloppe constitue une première tranche puisqu’ils n’ont « pas encore fini de faire la collecte. » Ainsi, « chaque semaine, nous allons tenir des réunions, ici, au ministère pour faire le point de la situation, avec les maires et présidents de Conseils départements », précise-t-il, interrogé par la Rts.

Le Sénégal compte 599 collectivités territoriales, 557 municipalités, et 42 Conseils départements. Qui, au même titre que les Mairies, ont apporté leur contribution.

Selon la répartition, chaque commune a contribué au minimum 1 million F CFA, et chaque département 3 millions F CFA. Chaque grande commune, différemment de sa contribution matérielle, a remis une enveloppe de 5 millions F CFA. Retenir que l’appui des élus locaux n’est pas que financier, allant de la sensibilisation à la prévention sur le terrain en passant par les aides alimentaires et la distribution de matériels de protection.
Source : Emedias.sn