Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur Monsieur Amadou BA a représenté notre pays sur invitation de SEM Toshimitsu Mégi, à la réunion des ministres des affaires étrangères du G20 tenue à Nagoya au Japon.

Cette réunion, qui clos la présidence dynamique du japon, a examiné trois thématiques principales, à savoir les questions commerciales, les Objectifs de Développement Durable (ODD) et l’Afrique et le G20.

A lire aussi : Réunion G20 – Amadou Ba décline la vision du Président Macky Sall

Lors des travaux, il est ressorti la nécessité de conduire des réformes, pour avancer sur les sujets tels l’Agriculture, la Pêche mais aussi prendre en compte les progrès en matière de Commerce électronique et d’Economie numérique. Les délégations ont aussi mis l’accent sur l’importance de la dimension genre, la promotion d’un système fiscal équitable et d’une politique en matière d’intelligence artificielle centrée sur l’homme.

Tenant compte de l’impact des enjeux géopolitiques sur le commerce international, les discussions ont révélé l’impératif de préserver les règles commerciales consacrées par l’OMC, dans l’esprit du multilatéralisme.

A lire aussi : Berlin: Macky Sall au cœur de la conférence du “G20 Compact with Africa”

S’agissant des ODD, les délégations ont relevé les retards enregistrés dans leur mise en œuvre et formulé des recommandations sur l’impératif du plaidoyer politique par le G20 afin que les ressources nécessaires soient mobilisées en faveur du développement durable, suivant une approche multi secteur et multi acteur. À ce sujet, les participants ont salué l’initiative du Secrétaire général des Nations unies de réunir au sommet, en marge de la 74e assemblée générale de l’ONU, le forum politique de haut niveau et la conférence sur le financement du développement durable.

A lire aussi : «Nous œuvrons à faire de ce Forum le Davos de la paix et de la sécurité» ( Amadou BA)

La séance consacrée à l’Afrique a fait ressortir le nexus entre paix, sécurité et développement durable. Aussi la réunion a-t-elle offert l’opportunité pour les membres du G20 de faire le point sur leurs priorités et initiatives en direction du continent.