Plusieurs centaines de bacheliers non orientés ont voulu marcher hier sur l’avenue Cheikh Anta Diop pour exiger leur orientation, mais le Préfet de Dakar a interdit la manifestation.

Finalement, ils se sont contentés d’un point de presse pour dénoncer le mépris dont ils font l’objet de la part du ministre de l’Enseignement Supérieur, Dr Cheikh Oumar Hanne.

Ils dénoncent cette injustice. Pourtant le ministre de l’Enseignement Supérieur soutient partout que tous les bacheliers sont orientés dans les universités publiques. Selon le président du collectif Souleymane Diouf, le directeur de l’enseignement supérieur parle de 528 bacheliers non orientés alors qu’ils sont plus de mille.

A l’en croire, ils se sont retrouvés dans cette situation à cause des défaillances de la plateforme campusen et de l’internet pour la majorité des bacheliers qui habitent à l’intérieur du pays. Ainsi plusieurs d’entre eux n’ont pu terminer la procédure d’inscription à cause du net et certains sont forclos parce qu’ils ont reçu le message (Sms) de leur orientation une dizaine de jours plus tard. Du coup, ils ne peuvent plus s’inscrire puisque le délai est d’une semaine. Le dernier groupe est victime d’erreurs lors des inscriptions. Ils promettent de se battre jusqu’à ce qu’on les oriente