Chad president Idriss Deby Itno speaks at the presidential palace in N'Djamena during a press conference on August 9, 2019 to mark the country's independence day. "The intercommunal conflict has become a national concern," Deby said. At least 37 people have been killed in fighting the previous days between rival ethnic groups. / AFP / BRAHIM ADJI

LIMAMETTI.COM – Les révélations de ​DÉBY avant sa mort

“Si il y a quelqu’un qui est perdant, c’est d’abord ma famille. J’ai vu des enfants tchadiens mourir, j’ai vu du sang… J’ai horreur de la guerre. Personne n’en connait mieux les conséquences que moi.

Des fois, je me réveille la nuit : je vois les morts. Je ne suis pas un guerrier comme vous le dites. “Le président tchadien Idriss Déby Itno, est mort mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le Nord durant le week-end.