LIMAMETTI.COM – La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) avait, dans son arrêt du 23 mars 2015, condamnant Karim Wade et Cie, ordonné la confiscation de plusieurs biens meubles, immeubles, divis et indivis*.

C’est dans ce cadre qu’ont été confisqués les appartements “Eden Roc” de Bibo Bourgi, un des co-accusés de Karim Wade dans le procès dit des biens mal acquis. Alors au nombre de 24, lesdits apparemments sont situés au centre-ville de Dakar, précisément sur la corniche Ouest, entre l’hôtel Sokhamon et l’Ambassade de Suisse.

« Aux termes des dispositions de l’article 21 de la loi numéro 76-66 du 2 juillet 1966 portant Code du domaine de l’Etat, modifiée, ces biens entrent d’office dans le domaine privé de l’Etat », mentionne-t-on dans le communiqué de presse de la Direction générale des Impôts et Domaines.

Mieux, le document indique qu’après « l’accomplissement de toutes les formalités requises, la commission de contrôle des opérations domaniales a, en sa séance du 20 avril 2017, émis un avis favorable pour la vente des appartements “Eden Roc”. Le directeur des Domaines est chargé d’y procéder ». A cet effet, mentionne-t-on dans le document, il est porté à la connaissance du public que la mise en vente débutera le mardi 21 juillet 2020 et sera clôturée le mardi 28 juillet 2020. Une visite des lieux sera organisée le jeudi 23 juillet 2020. Avis aux potentiels acquéreurs…

Dans une copropriété divise, le propriétaire détient la totalité de l’unité dans laquelle il habite et une partie des parties communes, appelée quote-part. En copropriété indivise, les propriétaires détiennent ensemble la totalité de l’immeuble et profitent d’un usage exclusif de leur appartement.