LIMAMETTI.COM – Le quotidien Libération revient sur les derniers instants d’Ahyi Joël Célestin Philippe, étudiant poignardé à mort par des agresseurs à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

A lire aussi: Mbao : Un douanier tombe dans les filets des agresseurs

Joe et ses deux amies, C. Cissé et C. Gomis, ont été encerclés par les agresseurs qui, sous la menace d’un couteau, les ont sommés de leur donné tout ce qu’ils avaient sur eux.

Ses deux camarades s’exécutent en remettant leurs sacs, deux téléphones portables et une somme d’argent de 11 000 Fcfa.

C’est en ce moment qu’Ahyi leur a demandé de prendre la fuite avant de ramasser une pierre pour affronter les agresseurs.

C’était sa dernière bataille. Il a été poignardé à mort par un des bourreaux qui a été touché par la pierre.

Alors qu’il gisait sur le sol, les automobilistes refusaient de s’arrêter pour le secourir. Une brave dame a bloqué la circulation pour les forcer à descendre de leurs véhicules.

A lire aussi: Guet Ndar : Un pêcheur tue son collègue pour 500F