LIMAMETTI.COM- C’est officiel, l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko vient d’être levée, à l’issue de la séance plénière convoquée ce vendredi, 26 février, à l’Assemblée nationale.

Seule Benno a prononcé la sentence : 90 voix pour, 1 contre et 2 abstentions. Les députés de l’opposition et les non-inscrits ont boudé le vote. Après cette annonce quelques manifestations ont été notées chez le leader de Pastef qui sera certainement cueilli dans les heures qui viennent pour répondre à la justice.

Depuis ce matin, des voitures en mode camouflage, rodent aux alentours de sa maison  en attendant la consigne. Selon des sources concordantes, Ousmane Sonko n’aura pas beaucoup de temps pour se défendre.