Mal en point, l’ancien Secrétaire d’État à l’Alphabétisation Youssou Touré, solde ses comptes. Gravement malade, le membre fondateur de l’Alliance pour la République (Apr), déballe tout dans une entretien exclusif avec le quotidien L’Observateur.

A LIRE AUSSI : Coupure d’eau : Les malades de Dantec privés de dialyse

Ses vérités sont crues. «Je suis malade depuis un certain temps, j’ai fait remonter l’information au sommet (à la Présidence), mais je n’ai aucune réponse. Je n’ai rien contre Macky Sall et personne d’autre, parce que grâce à Dieu je me suis fait tout seul. Ce n’est pas aujourd’hui ni demain que je vais m’agenouiller devant qui que ce soit pour avoir quoi que ce soit. Je ne le ferai jamais», martèle l’ex-ministre conseiller de Macky Sall.

Il va aussi ajouter : «J’ai été hospitalisé à plusieurs reprises. Personne n’a réagi. J’ai même appelé Moustapha Diakhaté pour lui parler de ma maladie et lui dire que je voulais être évacué dans un pays arabe très proche pour des soins intensifs. Vous pouvez lui demander.

A LIRE AUSSI : (Vidéo) Ses véhicules retirés, Youssou Touré pleure comme un enfant

Les médecins m’ont dit de me soigner parce que je suis gravement malade. J’ai une santé extrêmement fragile. Je ne le dis pas pour qu’on m’assiste, parce que j’ai ma fierté. Je n’ai plus aucun contact. Je souffre physiquement, moralement et personne ne se préoccupe de moi».