LIMAMETTI.COM – Abel était un garçon plein de vie. Le jeune élève du village de Homa, au Togo, était jovial, actif et avide d’apprendre jusqu’à ce qu’une injection à l’âge de 11 ans fasse de lui la risée de ses camarades de classe qui le décrivaient souvent comme le garçon aux jambes arriérées.

À cause de cette injection, les muscles d’Abel ont cessé de croître alors que ses os ont continué à se développer. N’ayant pas un soutien musculaire suffisant, ses jambes ont commencé à se plier vers l’arrière au niveau du genou.

Ses parents l’ont emmené chez trois médecins dans son pays, mais ils n’ont pas pu trouver de solution jusqu’à ce que Mercy Ships, une organisation caritative internationale qui effectue des services sur le terrain dans les pays en développement d’Afrique de l’Ouest, vienne à son secours.

Le père d’Abel, qui avait été à ses côtés pendant ces moments difficiles, avait entendu à la radio que le navire-hôpital était en route pour le Togo afin d’offrir des opérations gratuites. Il a emmené son fils à Lomé, la capitale, pour un examen orthopédique et ils ont pris rendez-vous pour une opération.

« Lorsque j’ai vu Abel pour la première fois, mon cœur s’est arrêté de battre », a déclaré le Dr Frank Haydon, un chirurgien bénévole du Colorado.

Le Dr. Haydon a ensuite pratiqué six opérations sur les jambes d’Abel. Après une thérapie physique pour habituer les muscles de ses jambes à marcher normalement, le jeune garçon a pu faire ses premiers pas avec des jambes droites, à la joie de beaucoup. C’était après quatre mois passés sur le navire-hôpital avec son père à ses côtés.

Aujourd’hui, Abel est à nouveau capable de marcher correctement et bien qu’il aime le football, son objectif est de devenir chirurgien.

A lire aussi : Soutien à Akilee: Abdourahmane Ndiaye démissionne du Cis