blessure sapeur Pompiers
blessure sapeur Pompiers

LIMAMETTI.COM – Alpha Diallo a frôlé la mort en tombant des escaliers d’un immeuble R+2 au quartier Liberté 6. L’accident s’est produit vers 19h alors que le Guinéen faisait le ménage du soir. Il a alors glissé et est tombé.

Une chute qui a failli lui être fatale puisqu’il a passé la nuit sur place sans secours. Il est resté immobile pendant plusieurs heures, adossé au mur de la maison voisine. Il a failli perdre la motricité de ses membres. Puisque, selon un de ses amis, il souffre d’un traumatisme de la colonne vertébrale. Son employeur sénégalais n’a pas voulu se porter garant pour ses soins.

 Si on n’a pas une pièce d’identité, on n’est pas reçu dans les structures hospitalières

Selon une dame qui était présente sur les lieux de l’accident, lorsque les agents du service de santé sont venus, ils ont constaté qu’il ne pouvait être conduite dans les structures de prise en charge sans décliner son identité. Ce dernier n’a pas de pièce justificative de sa nationalité. Plus tard dans la soirée, il a été conduit dans une structure sanitaire de la place, mais le problème de son identité et d’un garant s’est encore posé. Ce qui complique sa situation, selon Mamadou Saliou Diallo qui est venu lui prêter main forte, c’est qu’il n’est inscrit dans aucune association de ressortissants guinéens.

Finalement ses compatriotes, aidés par le voisinage, ont décidé de le conduire au Samu vers 18h, après 24h de souffrance. Une collecte de fonds a été organisée séance tenante. Pour le garant, un habitant du quartier s’est engagé. Cela veut dire qu’au Sénégal, si on n’a pas une pièce d’identité, on n’est pas reçu dans les structures hospitalières même publiques, même si on est mourant. Les pompiers refusent de vous conduire. C’est grave et triste.

NB- image illustrative