}
Accueil News Liberté provisoire : Trois rapports confirment que l’état de santé de Simon s’est dégradé
Liberté provisoire : Trois rapports confirment que l'état de santé de Simon s'est dégradé

Liberté provisoire : Trois rapports confirment que l’état de santé de Simon s’est dégradé

pour Fatima Diallo

Simon Kouka espère aujourd’hui obtenir une liberté provisoire vu son état de santé. On l’espère aussi pour son camarade Kilifeu. Autant pour Landing Mbissane Seck dit Kilifeu que pour lui, le juge d’instruction avait refusé de délivrer le quitus de sortie.

Malgré les garanties de représentation en justice présentées et l’absence de trouble à l’ordre public, le magistrat instructeur n’avait pas voulu leur délivrer le sésame. Les preuves sur l’état de santé de Simon Kouka qui avait fait un Avc hémorragique en 2017 n’avaient pas convaincu le magistrat instructeur. Ayant interjeté appel de l’ordonnance de refus du juge d’instruction, les Y’en a marristes jouent aujourd’hui une carte précieuse pour obtenir le sésame. Simon Kouka plus que Kilifeu, puisque son état de santé s’est dégradé depuis quelques temps.

Une information confirmée par son avocat Me Moussa Sarr. « Je l’ai vu ce matin (Ndlr : hier) son état de santé s’est gravement dégradé », se désole Me Sarr.

Mieux, à en croire la robe noire, trois rapports de spécialistes ont attesté de son état de santé incompatible avec une incarcération.

« Il y a deux rapports de son médecin personnel qui est allé le voir en prison et un troisième rapport du médecin des prisons, qui confirment que son état de santé s’est gravement dégradé », martèle encore l’avocat .

Me Sarr espère que la Chambre d’accusation sera beaucoup plus sensible que le magistrat instructeur.

Dans ma meme carégorie