Sur la pelouse de l’Estadio Alfredo Di Stéfano, le Real Madrid a pris les trois points ce vendredi soir contre Alavés (2-0, 35e journée de Liga) grâce notamment à Karim Benzema (1 but, 1 passe décisive). L’équipe de Zinedine Zidane reprend donc ses quatre points d’avance sur le FC Barcelone.

La course au titre continue de l’autre côté des Pyrénées. Deux jours après le court succès du FC Barcelone face à l’Espanyol (1-0), le Real Madrid défiait ce vendredi soir Alavés à l’Estadio Alfredo Di Stéfano, dans le cadre de la 35e journée de Liga. En tête du classement, la Casa Blanca pouvait reprendre quatre unités d’avance sur le Barça en cas de nouveau succès. Placés juste devant la zone rouge, à la 17e place, les visiteurs souhaitaient de leur côté créer la surprise pour s’en éloigner. Pour ce match, Zinedine Zidane enregistrait notamment le retour de Varane en défense, alors que Benzema était encore présent en attaque. En face, Asier Garitano optait pour un 4-4-2 avec le duo Joselu-Perez devant.

Dès les premiers instants, les Merengues tentaient de poser le pied sur le ballon mais les Babazorros leur offraient déjà une frayeur puisque Joselu trouvait la barre transversale alors que le tir de Perez était repoussé juste devant la ligne (3e). Présent aux côtés de Varane, Militao réalisait lui un énorme retour (8e). Légèrement bousculé, le Real Madrid réagissait tout de même. Dans la surface adverse, Mendy était légèrement touché par Navarro et l’arbitre accordait un penalty au Real Madrid, le troisième en trois matches. Sans Sergio Ramos, Benzema s’élançait et transformait (12e, 1-0). Et le Real ne se relâchait pas avec une tentative de Kroos (14e).

Karim Benzema buteur et passeur

Avec leur retard d’un but, les Babazorros poussaient toujours et montraient de belles choses. Joselu (16e, 35e) et Burke (25e) créaient le danger alors que de l’autre côté, Jimenez avait sauvé les siens sur un possible but contre son camp de Camarasa (18e). Le Real menait donc d’un but à la mi-temps, Benzema ayant trouvé Jimenez sur sa route avant le coup de sifflet de l’arbitre (45e+6). La deuxième période démarrait sur un bon rythme et avec un nouvel arbitre central, M. Gil Manzano s’étant blessé à la cheville durant le premier acte. Et sur la pelouse, les Merengues doublaient rapidement la mise. Lancé par Rodrygo, Benzema se présentait face au gardien et servait sur un plateau Asensio pour le 2-0 (51e).

Le but était d’abord refusé pour un hors-jeu du Français mais l’arbitre l’accordait finalement avec l’aide de la VAR car Benzema était parti au bon moment. Pour tenter de relancer la rencontre, Asier Garitano multipliait les changements mais ça ne changeait rien. Côté madrilène, Benzema (58e) et Rodrygo (59e) butaient sur un Jimenez vigilant. Courtois l’imitait en s’imposant devant Joselu (61e). Les occasions se multipliaient (Vazquez, Modric, Rodrygo pour le Real, Borja Sainz pour Alavés) mais le score n’évoluait plus. Victorieux 2-0, le Real Madrid reprenait ainsi quatre points d’avance sur le FC Barcelone, qui défiera le Real Valladolid samedi (19h30, à suivre sur notre live commenté). Alavés restait devant la zone rouge (17e).