limametti.com- A Dougar, les populations affrontent les gendarmes, pour dire non à la destruction de constructions par la DSCOS au profit de l’entreprise marocaine Peacock Investissement. Ils utilisent des lance-pierres avec de petites baguettes de fer pour riposter aux grenades lacrymogènes.

Ce dimanche 2 mai, la situation a dégénéré. Selon nos informations, deux manifestants sont touchés “Deux personnes ont été touchées par des balles réelles et évacuées ; l’une par les gendarmes eux-mêmes après leur forfait et l’autre par les villageois”, a indiqué Pape Ndour, un habitant du quartier, armé comme plusieurs autres de lance-pierres.