Accueil Politique Locales 2022 : les Fatickois auraient déjà tourné le dos au candidat désigné par Macky Sall
Locales 2022 : les Fatickois aurait déjà tourné le dos au candidat désigné par Macky Sall

Locales 2022 : les Fatickois auraient déjà tourné le dos au candidat désigné par Macky Sall

pour Fatima Diallo

Membre fondateur de l’Alliance Pour la République (Apr), Babacar Faye ne fait pas dans la langue de bois pour décrier la situation actuelle de Fatick et situer les responsabilités face à l’absence d’infrastructures et d’accompagnement des populations.

A l’en croire, le mal de Fatick est profond et les responsabilités sont partagées entre le Président Macky. La tête de liste à Fatick de la Convergence Patriotique pour la Justice et l’Equité (Cpje) Nay leer est formel, «Le Président Macky Sall qui est le maire honoraire de Fatick a laissé Fatick sombrer dans le noir et le dénuement total pendant plus de dix ans.»

Selon Babacar Faye, les Fatickois ont déjà tourné le dos au candidat désigné par le Président Macky Sall, en l’occurrence Matar Ba. «Ce qui ressort de nos visites de proximité, c’est que Les Fatickois sont restés sur leur faim pendant dix ans. Matar Ba n’a pas de bilan. Il y a beaucoup de problèmes à Fatick», a indiqué Monsieur Faye avant d’ajouter: «Toutes les routes de Fatick sont dégradées alors qu’à côté, le maire a mis du goudron jusque devant sa porte. La ville manque de réseau d’assainissement. L’éclairage public fait défaut dans la plupart des quartiers. Je peux aussi citer le manque d’emploi. On me dira qu’un maire n’a pas pour vocation de trouver du travail aux jeunes, mais il peut développer des mécanismes qui puissent donner du travail et aux jeunes et aux femmes», affirme le candidat de la Cpje.

Compte tenu de tout cela, il estime que le Président Macky Sall ne peut en vouloir à quiconque refuserait de suivre le choix porté sur Matar Ba. «Fatick est malade et les responsabilités de cette maladie dont souffre notre ville sont partagées entre le Président Macky Sall et Matar Ba. Personne ne peut blanchir le Président face à la situation que vivent les Fatickois parce qu’il a fait de très mauvais choix.»

Revenant sur le programme qu’il entend développer pour booster l’économie locale dans la cité de Mame Mindiss, le cadre apériste déclare : «Notre objectif est de créer une zone industrielle à Fatick. J’ai un projet de création d’une industrie de transformation des produits arachidiers. La matière première qu’est la graine sera transformée en chocolat, huiles, savons. Nous allons ainsi moderniser l’agriculture. La problématique de l’emploi des jeunes est au cour du programme que nous comptons dérouler. Aujourd’hui, la commune de Fatick s’est vidée de sa jeunesse. Et on se doit de les ramener. En termes de programmes et projets, nous sommes très en avance par rapport à ce qui se passe au niveau de cette commune», se vante Babacar Faye, tête de liste de la Convergence Patriotique pour la Justice et l’Equité/Nay leeer, par ailleurs membre de la Convergence des Cadres Républicains (Ccr).

Dans ma meme carégorie