Kenyan health workers wear protective suits during a demonstration for preparations for any potential coronavirus cases at the Mbgathi District hospital in Nairobi on March 6, 2020. (Photo by SIMON MAINA / AFP)

L’origine du Covid-19 serait liée à un accident de laboratoire. En tous les cas, c’est ce que révèle une vingtaine de scientifiques qui ont publié une lettre dans ce sens, dans la revue ’’Science’’.

Ces scientifiques, repris par Le Monde, appellent à examiner cette possibilité au même titre que celle du « débordement zoonotique » naturel.

Quelques heures avant sa publication, trois travaux universitaires (une thèse de doctorat et deux mémoires de master) menés ces dernières années à l’Institut de virologie de Wuhan (WIV) étaient divulgués sur Twitter, par le compte d’un scientifique anonyme, coutumier des révélations fracassantes.

Rédigés en chinois, les trois mémoires, respectivement soutenus en 2014, 2017 et 2019, n’ont jusqu’à présent jamais été rendus publics ; ils contiennent des informations d’importance.

Selon des spécialistes consultés par Le Monde, ils remettent en cause certaines données tenues pour acquises par la communauté scientifique internationale sur le nombre et la nature des coronavirus conservés par le WIV, sur les expériences conduites sur ces virus et même sur l’intégrité des séquences génétiques virales publiées ces derniers mois par l’institution de recherche de Wuhan.