Les dernières réactions des sieurs Moustapha DIAKHATE et SONKO Ousmane, sur la mesure du Président Macky SALL de suspendre jusqu’à nouvel ordre l’achat par l’administration des véhicules, ne sont pas du goût du Secrétaire d’Etat Moise SARR.

Ce dernier dans une note qui nous est parvenue se réjouit de la mesure non sans brocarder ces opposants au Chef de l’État Macky SALL.
Lorsque l’on est dans une dynamique d’opposition mécanique, on aura de cesse que de réagir comme une toupie alimentée de manière désordonnée par une énergie indocile et discontinue.

Quel Sénégalais doté d’un minimum d’objectivité et de bon sens ne se réjouirait de la décision prise par le Chef de l’État, son Excellence le Président Macky SALL, de suspendre jusqu’à nouvel ordre, toutes les acquisitions de véhicules de fonction et de service, au de l’État, des structures publiques et des sociétés nationales.
En effet, cette décision salutaire et courageuse du Président de la République s’inscrit dans sa vision et sa volonté d’assurer une gestion sobre et vertueuse des deniers publics. Faut-il, le rappeler que cette mesure vient allonger la liste d’un vaste programme de rationalisation des dépenses publiques et une mutualisation des moyens, dans divers secteurs comme l’énergie, la téléphonie, l’eau, l’immobilier engagés avec méthode et rigueur depuis l’accession du Président Macky SALL à la magistrature suprême.

On ne le dira jamais assez, toutes ces mesures fortes concourent efficacement à réduire le train de vie de l’État, par une diminution drastique des coûts de fonctionnement afin d’orienter nos ressources vers l’investissement, la productivité et la création de richesse.

Voilà, tout le sens de cette décision prise par son Excellence Macky SALL, ainsi que des directives qu’il a données à cet effet.

Seuls ceux-là qui n’ont pas un sens élevé des responsabilités ou qui sont frappés par une cécité intellectuelle peuvent avoir l’audace de la critiquer. Ceux-là, qui ne détiennent que le monopole de la critique impertinente, doivent, par honneur, savoir se taire.

En définitive, je voudrais saluer grandement cette dernière mesure de rationalisation prise par le Président de la République, Monsieur Macky SALL, pour une utilisation efficiente de nos ressources publiques. Je m’approprie sans réserve ses recommandations d’une administration qui doit s’occuper des citoyens en priorité et non pas s’entretenir démesurément avec les ressources publiques.

Moise SARR, Responsable politique APR.