Poursuivie pour faux et usage de faux en écriture privée, blanchiment de capitaux, l’ex directrice régionale de la poste de Louga, Rokhaya Gaye, a écopé d’une peine de 5 ans ferme. Le tribunal a demandé la confiscation du 5e de ses biens et une amende de 378 millions CFA.

Moussa Oumar Ba, quant à lui, a écopé de 2 ans ferme. Il était poursuivi pour faux et usage de faux. Il a également écopé d’une amende de 100.000 frs CFA.