LIMAMETTI.COM- Le Sénégal va assurer la présidence tournante de l’Union africaine (UA) en 2022-2023. En attendant sa prise de fonction, le chef de l’Etat a décliné sa feuille de route.

Macky Sall se prépare pour prendre la présidence de l’Union africaine. Le chef de l’Etat a profité de sa participation ce dimanche par visio-conférence aux ‘’Rencontres économiques d’Aix-en-Provence’’(France), organisées par le Cercle des économistes, pour dévoiler les grands axes de son mandat.

« Mon mandat va s’inscrire dans la continuité et le changement. La continuité, c’est de porter la voix du continent sur les questions qui nous interpellent. Il y a aussi le combat sur la juste rémunération de nos ressources, particulièrement les ressources naturelles, pétrolières », a fait savoir le chef de l’Etat.

Avant de prendre la présidence tournante de l’UA, une conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du continent est prévue à Dakar en novembre prochain. Le président sénégalais a fait savoir que de questions seront remises sur la table. « Cela va poser la lancinante question des contrats pétroliers, miniers qui ont été conclus souvent avec la législation d’une autre époque, mais qui ont été imposées aux pays africains. Il va falloir revenir sur tout cela, comme d’ailleurs le G7 et le G20 ont eu le courage de revenir sur la question de la fiscalité des multinationales, faire en sorte qu’il y ait une solidarité internationale », a-t-il souligné.