Coronavirus-Le-Président-Macky-Sall-débloque-une-grosse-somme
Coronavirus-Le-Président-Macky-Sall-débloque-une-grosse-somme

LIMAMETTI.COM- Le Président de la République, Macky Sall, sent le monde crouler sous le poids de ses pieds. Lui qui régnait avec la belle assurance et pensait tout contrôler, tenir la situation entre ses mains.

Macky Sall a pu ainsi dérouler tout son programme politique en toute inquiétude, sans ne pas vivre la moindre inquiétude. Mais voilà, tout est en train de s’écrouler. Macky Sall n’est plus maître de la situation. Le peuple sénégalais a profité d’une affaire de mœurs dont un responsable de l’opposition Ousmane Sonko se trouve au centre, pour exprimer violemment tout son désaccord de la manière dont le pouvoir est conduit.

Les Sénégalais ont majoritairement exprimé qu’ils en avaient marre de la manière dont le pouvoir est exercé. Quelle dégringolade pour le régime du Président de la République Macky Sall. Ce dernier a été même obligé de s’adresser au peuple à la suite des manifestations violentes qui viennent de se dérouler, pour déclarer avoir écouté et compris le message qui lui a été envoyé. Macky Sall ne s’est jamais attendu à un tel scénario. De 2012 à sa réélection en 2019, le Président de la République Macky Sall a vécu une présidence stable et forte d’autorité.

Macky Sall a gagné avec aisance son OUI au référendum de 2016, les élections législatives de 2017 et la présidentielle de 2019. Seulement, c’était avec des hommes et des femmes de valeur qui avaient la force de persuasion et la conviction de leur engagement. Avec ces hommes et ces femmes de valeur, Macky Sall pouvait être capable de soulever des montagnes. On peut citer parmi eux, Aminata « Mimi » Touré, Boun Abdallah Dionne, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Mouhamadou Makhtar Cissé, Oumar Youm, Moustapha Diakhaté, Moustapha Cissé Lô…

Mais voilà un beau jour, il a décidé de se séparer de tout ce beau monde avec arrogance et sans motif. Macky Sall ne pouvait écouter que les faucons du Palais de la République, responsables de tous les malheurs qui lui arrivent. La preuve, après s’être séparé de ces hommes et femmes de valeur et de conviction, qu’a fait le Président de la République Macky Sall ?

Il a préféré s’entourer de deux politiciens incapables de lui rapporter quoi que ce soit. L’un se nomme Mahmout Saleh, spécialiste en complot politique, et l’autre Idrissa Seck spécialiste de la rhétorique.

Et c’est depuis que ces deux personnages sont entrés dans son cercle restreint que le Président de la République Macky Sall perd tout. Ses militants, son autorité, son avenir politique…

Mahmout Saleh erre dans les couloirs de la présidence de la République depuis 2000. Ce trotskyste, spécialiste des stratégies politiques dévastatrices, est celui-là même qui a été à l’origine de la défenestration du Premier ministre d’alors…un certain Idrissa Seck. Il avait mis en exergue, un « faux » coup d’état rampant de Idrissa Seck contre Me Abdoulaye Wade. 20 ans après, Mahmout Saleh dirige de main de maitre, le cabinet du président. Il dicte sa loi, élimine tout politicien émergent et isole son patron pour mieux le manipuler.

Idrissa Seck, l’homme qui jure toujours sur « l’extinction du Soleil » ou encore l’homme de « Baqqah-Maqqah » est celui-là qui a fixé sa retraite politique le 09 août 2022, exactement à 63 ans…comme le prophète (Psl) de l’Islam. Mais il est aussi celui qui aspire à soutenir la politique de Macky jusqu’à l’horizon 2035…Leader d’un parti politique presque vidé de ses leaders originaux, Idrissa Seck surfe sur les erreurs politiques d’un président de la république isolé et affaibli, pour s’interposer comme la seule alternative politique…

La rédaction de Xibaaru