Durant toute la procédure de l’affaire Sonko – Adji Sarr et lors de son discours face à la Nation après les manifestations pour la libération de Sonko, le président Macky Sall n’avait jamais mentionné cette affaire.

Mais d’après le journal Les Echos, le chef de l’Etat l’a fait lors de son face-à-face avec des membres de la société civile, il y a quelques jours.

Sans nommément citer Sonko, Macky Sall a donné son opinion sur l’affaire le concernant, estimant que le leader de Pastef devait répondre à la justice. « Quand quelqu’un est convoqué par la justice, il doit répondre, parce que beaucoup de personnalités politiques sont allées répondre quand elles ont eu un différend avec la justice. Wade, Idrissa Seck et moi l’avions fait », a déclaré le président Sall.