LIMAMETTI.COM – 10 000 Problèmes a été déféré hier pour détention et usage de chanvre indien. Le rappeur, Mouhamed Fall, bénéficie d’un soutien de taille. L’Ong Jamra demande sa libération pure et simple.

A lire aussi: 10000 problèmes face aux enquêteurs : “Damay toukh Yamba depuis 2001”

Son vice-président, Mame Makhtar Guèye, à travers sa page Facebook, pense que l’artiste ne doit pas être envoyé en prison pour les faits qui lui sont reprochés, mais il a besoin plutôt d’une prise en charge médicale. Il estime que les jeunes qui utilisent la drogue ne sont que les victimes des narcotrafiquants.

Par conséquent, selon Mame Makhtar Guèye, la prison de Rebeuss doit être réservée à ces derniers qui abrutissent les enfants. Car, affirme-t-il, ils boostent l’insécurité, détruisent les ménages et déstabilisent notre économie en y recyclant leur argent sale. Convaincu que la lutte contre drogue doit être dirigée contre les barons de la drogue pour plus d’efficacité, Mame Makhtar Guèye rappelle que la loi 2007- 31 du 30 Nov. 2007 est destinée aux narcotrafiquants.

Si l’on se fie au vice-président de l’Ong Jamra, cette loi surnommée «Loi Latif Guèye» criminalise le délit de trafic de drogue et vise les barons-milliardaires dont sont victimes les jeunes paumés qui ne sont que des narcodépendants, des malades.

A lire aussi: Trafic de Cocaïne : Plus de 400 sénégalais croupissent dans les prisons italiennes