LIMAMETTI.COM – Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale n’a pas attendu longtemps pour porter la réplique au leader du Pastef Ousmane Sonko qui disait ne pas être surpris des propos de Mansour Faye sur l’Ofnac.

A lire aussi : Mansour Faye : « si l’Ofnac me convoque, je n’irai pas répondre »

Invité de l’émission nation de bonheur à la 2stv, Mansour Faye a déclaré : “Je n’ai pas de commentaire à faire parce que ce jeune ne sait pas ce qu’il dit. Lorsque tu ne sais pas, tu dois te taire. On va tous rendre des comptes. Un ministre va rendre compte. Quelqu’un qui a des charges publiques est également dans l’obligation de rendre compte. On ne peut pas se dérober. Je rendrai compte inchallah à qui de droit », rassure-t-il.

Mansour Faye dit assumer à 100% son statut de beau-frère du chef de l’Etat. Non sans mouiller le leader des Patriotes. « C’est vrai que je suis un beau frère du Président de la République à 100% et je le revendique. Lui-même est venu solliciter une audience au beau-frère. Il voulait que je fasse une intervention auprès du Président de la République pour son propre compte.

A lire aussi : Pourquoi Mansour Faye ne veut pas répondre aux convocations ?

Il m’a demandé une audience. Je l’ai reçu dans mon bureau pour une médiation auprès du Chef de l’Etat et devant témoin. Je ne vais pas entrer dans les détails. Demandez le lui. C’est un jeune, j’espère que son esprit ne va pas lui jouer des tours comme avec les affaires Mercalex et Atlas », révèle le maire de Saint-Louis.