Aida Mbodji a eu chaud ce matin lors de la marche pacifique contre les rapts d’enfants.

En effet, venue aux dernières moments pour prendre part à la marche , elle a été tout simplement interdite de paroles par les dirigeants volontaires .

Ainsi la mairesse de Diourbel a été obligée de quitter les lieux. D’autres autorités ont également pris part à la marche qui s’est tenue à Dakar. Entre autres on peut citer Malick Gackou, Ousmane Sonko ou l’adjoint au maire de la ville de Dakar.

LIMAMETTI. COM