LIMAMETTI;COM – L’ancien ministre de l’enseignement supérieur Mary Tew Niane propose l’annulation ou la célébration symbolique des événements religieux tel que le Magal de Touba, prévu le 5 octobre prochain et le Gamou de Tivaouane.

Selon l’ancien ministre, cela participera à arrêter la propagation du virus, qui continue son chemin, depuis presque 5 mois.

Oser le dire

Pour combattre la maladie du coronavirus ou sa propagation, l’ancien ministre de l’enseignement supérieur Mary Teuw Niane demande à l’Etat d’ouvrir des discussions avec les chefs religieux, pour la non tenue des événements religieux, qui peuvent être source de contamination du virus. “Je pense qu’il faut commencer dès maintenant à aborder le sujet (Magal ou Gamou) avec les khalifes, qui sont des citoyens. L’Etat peut et doit sensibiliser que les rassemblements se tiennent de manière symbolique ou ne se tiennent pas”, a-t-il déclaré, sur la Rfm, dans le Grand Jyru.

Evitons les grands rassemblements

“Je pense que ces deux aspects, il faut le garder à l’esprit de manière symbolique parce qu’il y a des messages forts qui sortent de ses rassemblements. Nous savons que le Magal de Touba et le Gamou de Tivaouane sont très symboliques pour la toute la communauté musulmane, ça évitera les grands rassemblements qui peuvent être source de démultiplication du virus”, a soutenu l’Universitaire.

 

Avec senego